Opé airsoft : Lost city

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Opé airsoft : Lost city

Message  Spetsnazer le Mar 25 Mai - 23:20

Mon humble feedback sur ce premier évènement de grande ampleur pour francophones qui avait lieu à Liège.
Un weekend de jeu, mais malheureusement uniquement d'airsoft, puisqu'en l'absence de scenario et objectifs (que ce soit par pour les factions ou une raison d'amasser l'argent) n'a pas permis d'exploiter toute la richesse roleplay d'un tel sujet. Beaucoup d'attentes donc sur cette partie où l'on nous avait fait miroiter un fil conducteur, pour au final jouer une faction de scientifiques qui avaient plus l'allure de pnj.
Beaucoup de détails lié à l'histoire qui, associé à l'absence de scenario parasitèrent bien rapidement l'immersion.
Heureusement, beaucoup d'effort avait été fait de la part des joueurs pour avoir des tenues à thème. Mais le roleplay général était assez basique et peu recherché, parfois même contradictoire avec le background de faction qu'ils devaient assumer. Une grosse partie d'airsoft déguisé en somme... Je dis cela d'un air dépité simplement car j'avais vraiment espérer autre chose... Voir même tirer des leçons ou des bonnes idées d'un scenario mais nous n'avons pas eut ce luxe là malheureusement.

Les airsofteurs purs et durs auront étés ravis de cette expérience au thème original et pouvoir tuer pleins de zombies le dimanche, resident evil style. La logistique était d'une perfection rare, tant sur la qualité de la nourriture en généreuses proportions, la sécurité, les lieux etc. Le terrain d'ailleurs semblait fait pour le thème de s.t.a.l.k.e.r.

Surement premier opus d'une longue série de parties d'airsoft qui tirera son charme d'une très bonne ambiance et logistique qui plaira aux gens tirant beaucoup de billes. Rien à voir avec le projet sur lequel nous méditons sur ce forum.

Quelques photos :













Dernière édition par Spetsnazer le Dim 16 Jan - 4:33, édité 1 fois
avatar
Spetsnazer
Orga

Messages : 459
Date d'inscription : 24/08/2009
Localisation : Colmar (68)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opé airsoft : Lost city

Message  Jewok le Mer 26 Mai - 20:21

Voici mon retour.

Pour commencer et pour que vous puissiez me cerner un peu, je fait de l'airsoft depuis 3 ans assez souvent, du jeu de rôle depuis très longtemps mais assez rarement, et j'aimerais beaucoup faire du GN bien que je n'ai pas encore eu l'occasion de m'y initier. J'apprécie tout particulièrement les BG post Apo et Stalker est un univers que je trouve particulièrement porteur.

Bref, concernant ce week end, comme le dit Spetsnazer il n'y a rien à reprocher au coté organisation/logistique, où tout était aux petits oignons.
Je m'attendais à une partie à mi chemin entre GN et Airsoft. J'ai été assez déçu au premier abord, puisque je n'ai vu de mon coté quasiment aucun RP. J'ai aperçu des scientifiques qui faisaient des relevés près de la mare, des descente musclées de militaires, et ... c'est tout. Au vu des retour, je crois que beaucoup de monde aurais aimé faire du RP, mais que le manque d'interactions et de PNJ n'a pas permis à la machine de se lancer. Du coup rapidement chacun à un peu oublié ce coté du jeu.

Le manque d'interactions a aussi poussé chacun à s'occuper avec ce qu'il avais sous la main, à savoir des répliques. J'ai pour ma part cherché très longtemps à ne pas tomber dans ce travers, faisant plusieurs fois le tour du terrain à la recherche d'Artefact et d'Anomalies (que je n'ai jamais trouvé - il n'y avais pas d'anomalies suite à un problème de logistique). Du coup, le bordel ambiant a fait que le peu de RP qui restait, à savoir les factions, se retrouvé sacrifié sur l'autel du "tirons bénéfice/défendons nous du bordel ambiant". D'où par exemple une alliance contre nature avec le Devoir (j'étais chez la Liberté) pour contrer les solitaires et les militaires.

Voici ma petite analyse personnelle sur le pourquoi du comment de la partie.
A coté de ça j'ai bien pris mon pied grâce au terrain, aux tenues, et puis j'aime assez les trip zombies donc l'abondance de zombie à certains moment ne m'a pas trop dérangé du coup.
Concernant le terrain, petite critique mais qui n'a pas tellement de sens vu la difficulté de trouver un terrain: j'aurais aimer encore plus de souterrains, du moins des souterrains plus vastes et plus sombres ( à l'image du superbe Bunker derrière notre QG). Celà viens surement de mes souvenirs du jeu, où j'ai particulièrement accroché aux passages en souterrains dans SoC. A ce sujet, j'ai aussi beaucoup aimé les nuits noires dans CoP, j'aurais donc aussi aimé pouvoir jouer de nuit, indépendamment des problèmes évident de sécurité et d'organisations que nécessitent de telles parties.

De la même manière, je crois que l'aspect exploration fait partie du trip. Donc, le terrain aurait gagné à se laisser découvrir petit à petit, de par des zones se débloquant au fur et à mesure du jeu. Afin d'éviter de prendre son pied les premières heures pour ensuite se déplacer en terrain connu. Je crois aussi qu'il faut que les chosent soient mouvantes au grée des Blowout, que ce soit anomalies, artefacts, zones bloquées ou irradiées. A ce sujet je pense aussi qu'il aurais été intéressant d'avoir des zones irradiées, dans lesquels les joueurs gagnent un certain niveau d'irradiation au fur et à mesure.

Concernant les mutants, j'aurais aimé moins de zombies mais plus de mutant autres. Et surtout des hordes/rush. Genre 3/4 Snork tournant dans certains sous sols.

Enfin bref, pour moi outre le manque de RP, niveau ambiance de jeu c'est également le coté survie qui m'a manqué. La mort n'était peut être pas assez pénalisante d'ailleurs.

Les orgas sont conscient de tout ça et je trouve la base assez bonne, je pense qu'il ne leur manque pas grand chose pour arriver à une partie mêlant Airsoft et GN de manière fluide et agréable. Je leur fait confiance pour une deuxième édition à laquelle je participerais sans aucun doutes.

A coté de ça, je suis assez pressé de voir ce que vous mettrez en place sur votre partie, et j'espère que ça aura lieu avant dans 10ans, n'étant pas DU TOUT rassasié Very Happy

Pour un feedback plus général sur le forum de Lost City: ici
Et ma contribution au topic Conseils/Idées pour une 2nd édition: ici
avatar
Jewok

Messages : 2
Date d'inscription : 04/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opé airsoft : Lost city

Message  Arvester le Jeu 27 Mai - 17:24

Je viens vous faire part de mes impressions.
Pour me cerner, je suis airsofteur depuis environ deux ans, je fais du roleplay sur divers forum depuis que j'ai accès au net (donc ça doit faire 8 ans) mais n'ai jamais participé à un JDR papier.

Pour cette opé, le seul reproche à faire aux orgas est le souci qui s'est présenté avec la gestion des anomalies (encore que le problème ne semblait pas dépendant de leur volonté, je n'en sais pas plus). Le reste de l'orga est digne de servir d'exemple à tous les autres opé à venir, quelq que soit le thème. C'était tout simplement époustouflant.

Comme tout le monde présent à cette opé, je déplore le manque de RP général, même si des tentatives éparpillées et spontanées ont su maintenir un semblant d'ambiance tout au long du week-end. Le jeu a débuté avec une trêve quasi générale, y compris entre le Devoir et la Liberté, mais les objectifs des factions étaient tels que ça devait clasher très rapidement, ce qui eut lieu le samedi en fin de matinée. Malheureusement, les objectifs des factions n'ont pas été très suivis non plus ensuite, et on a fini l'opé en partie d'airsoft agrémentée de quelques règles spécifiques. Néanmoins les quelques joueurs continuant leur RP ont permis de grandement s'amuser malgré tout. On a réussi à négocier une nouvelle trêve le dimanche matin, que beaucoup n'ont même pas suivi... encore un problème de RP.

Côté terrain, je pense qu'il est sinon impossible, du moins très difficile de trouver mieux! Une Zone fidèlement reconstituée (si on ne tient pas compte du temps radieux huhu Rolling Eyes ), la seule immersion supplémentaire qu'on aurait pu avoir aurait été de jouer durant le crépuscule ( vu la période de l'année, on aurait pu jouer sans risque jusqu'à 21h je pense) pour avoir des sous-sols vraiment sombres (les sous-sols des bâtiments étant seulement à demi enterrés donc moins anxiogènes). Il aurait fallu mieux répartir les emplacements de QG, également, celui de la Liberté était très isolé du centre de l'action.

En ce qui concerne le dress-code, rien à dire. C'était ma première op, mais je suis persuadé que jamais dress-code ne fut aussi bien respecté. Un simple coup d'œil permettait de reconnaitre immédiatement la faction du joueur en face, même sans voir son écusson. Il fallait juste connaître la différence entre le camo flecktarn de la Liberté et le camo russe des militaires qui se ressemblent un peu de loin. Mais la majorité des militaires avaient un casque, donc pas de souci. Quelques amalgames aussi Devoir/bandits, notamment à cause d'un Devoir en long manteau noir et avec peu de marques rouge. ça manquait aussi de distinctions entre les monstres et les joueurs, des masques de sangsue ou de zombie auraient été appréciés (je n'inclurai pas dans ce manque de distinction ma tenue de snork, vu comme tout le monde me fuyait je pense que j'étais reconnaissable aisément, et les quelques malheureux qui ont tenté de m'affronter l'ont fait à leur dépens... et hop! encore un zombie Laughing )

Non, en définitive, le gros manquement à cette opé fut le manque de PNJ à lancer dans la zone pour la rendre plus vivante et encourager le RP, et Psychos aurait vraiment du déléguer plus de responsabilités, il a vraiment été débordé, le pauvre. On a surtout manqué d'événements propres à relancer l'intérêt pour le roleplay; les Émissions secouaient bien le jeu (un photographe a même rapporté qu'il est rentré en courant lors d'une annonce d'Émission, paniqué, alors que finalement ça ne le concernait pas) mais on aurait du en avoir plus. Je pense que deux émissions par demi-journée c'est le minimum, pour permettre d'envoyer quatre ou cinq PNJ faire apparaître des artefacts et animer un peu leur coin de terrain. Il y avait facilement de quoi faire pour les joueurs pendant qu'ils étaient retranchés, entre l'arène pour organiser des combats d'exception, le bar, l'armurerie (qui aurait du être à part), les rapports à faire aux des chefs de QG, etc. Vraiment, une quinzaine de PNJ me semble le minimum (et ce, en tenant compte que les factions militaires/scientifiques/bandits sont jouées par des joueurus et non des PNJ) pour animer le terrain.
avatar
Arvester

Messages : 12
Date d'inscription : 27/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opé airsoft : Lost city

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum